L’ULTIME CRI DE FRIDA KAHLO – LES TROIS COUPS

LES TROIS COUPS
LE JOURNAL DU SPECTACLE VIVANT EN FRANCE
« Le bon critique est celui qui raconte les aventures de son âme au milieu des chefs-d’œuvre » A.FRANCE

LUNDI 16 JUILLET 2007

UN PUISSANT MONOLOGUE

L’Ultime Cri de Frida Kahlo est un véritable voyage dans l’âme de la célèbre peintre mexicaine. Le texte d’Anne-Marie Cellier paraît sortir directement de la bouche de l’artiste tant il traduit avec force ses souffrances : son immobilité, sa solitude, ses douleurs physiques et psychologiques, ses angoisses, sa folie…

On est plongé tout de suite dans le tourbillon Frida Kahlo : ceux qui la connaissent et qui l’aiment ne seront pas déçus et les autres seront certainement bouleversés par son univers si particulier, si touchant, mais aussi si oppressant. On a beaucoup de compassion pour cette femme peintre, qui est passée par les pires épreuves physiques (poliomyélite, accident de bus…), mais qui a toujours continué à peindre et à militer pour ses idées révolutionnaires dans ce Mexique de la première partie du vingtième siècle.

L’auteure de la pièce a choisi de redonner vie à Frida Kahlo sous la forme d’un puissant monologue à la mesure des épreuves de sa vie. Claudia Saldivia interprète divinement bien l’artiste peintre, elle nous donne ses tripes, sa fragilité, son talent… En effet, que serait un beau texte sans une bonne comédienne ? Claudia Saldivia est touchante et troublante, on aimerait l’écouter plus longtemps, une heure ne suffit pas !

La metteuse en scène, qui n’est autre que l’interprète de Frida, a voulu un espace et des lumières épurés, ne laissant place à rien d’autre que la parole de Frida Kahlo, seule face à nous, perdue, fragile et apeurée. Aussi envoûtante que la comédienne, la musique qui va et revient, nous entraîne dans ses rythmes andalous. À travers cette pièce, nous entendons retentir l’ultime cri de Frida Kahlo…

Émilie GALLET
Les Trois Coups
http://www.lestroiscoups.com/
Création Avignon 2007

Publié dans Festival et Off, 2007