CHARLOTTE SALOMON VIE? OU THÉÂTRE?

d'Anne-Marie Cellier

PRESENTATION
Charlotte Salomon née à Berlin, en Allemagne en 1917.
En 1933, quand Hitler arrive au pouvoir, la famille Salomon a été classée dans la catégorie des Juifs à cent pour cent.
Dans les années 1935-1936, Charlotte est la seule étudiante cent pour cent juive à être acceptée dans l'Ecole nationale de l'Académie des Beaux-arts. Au moment de la Nuit de Cristal, le 8 novembre 1938, elle n'est déjà plus à l'Académie. Un prix qui lui était destiné a été attribué à un autre étudiant, par peur que ne soit attirée l'attention sur son origine juive. La situation devient intolérable pour elle. Après une période de détention provisoire de son père, elle est envoyée, au début de 1939, chez ses grands-parents, émigrés sur la Côte d’Azur.
En septembre 1939, face au danger qui se rapproche avec l’offensive victorieuse de l’Allemagne en France, sa grand-mère se donne la mort sous ses yeux. C’est alors seulement que son grand-père lui révèle que sa mère n'est pas morte d'une grippe, ainsi qu’on l’a toujours dit dans la famille, mais qu’elle s’est suicidée, comme l’ont fait aussi la sœur, la tante et la cousine de sa mère. La découverte de la vérité a été un traumatisme pour Charlotte. La jeune artiste qui porte le nom de sa tante suicidée et qui pourrait se croire prédestinée à une mort volontaire au moment où notre société manifeste les actes inhumains les plus barbares, décidera de vivre pour continuer à créer.
Entre 1940 et 1942 elle créera un livre-manuscrit entièrement écrit et illustré à la main : « Leben? oder Theater? ». Elle peint plus de mille trois cents gouaches pour conjurer la fatalité et se donner à une tâche qui lui permette de conserver son équilibre mental et sa vie même, dans un monde livré à la folie. Ce livre-manuscrit met en scène les manifestations culturelles du quotidien de l’époque, sa tragédie personnelle et celle de la communauté juive. Pareillement elle élabore dans ce livre un thème inhabituel : les suicides de femmes juives.
En octobre 1943, probablement à la suite d’une dénonciation, Charlotte Salomon et son mari Alexandre Nagler sont arrêtés à la villa « L’Ermitage », à Villefranche en France. Avant de partir pour les camps de concentration, elle mettra son livre, son œuvre, en lieu sûr. Elle déposera trois paquets soigneusement emballés et marqués 'Propriété de Madame Ottilie Moore' chez le Docteur Moridis: « Mettez ceci en lieu sûr, c'est toute ma vie ».
Charlotte Salomon a été probablement gazée à la sortie du train, à son arrivée à Auschwitz, le 10 octobre 1943. Elle avait vingt-six ans et elle était enceinte de cinq mois.
Ce fut son dernier acte d’être libre, une expression de sa volonté d'agir, dans la vie comme dans l’art, pour obtenir la reconnaissance de son existence. Son œuvre est une expérience pluridisciplinaire -peinture, cinéma, opéra, théâtre- un voyage dans le temps pour réveiller notre mémoire. Leben? oder Theater? est souvent décrit comme un journal intime au même titre que Le Journal d’Anne Frank. Dans les deux cas, des circonstances exceptionnelles, et surtout la perte de la plupart des repères, les a fait descendre au plus profond d’elles-mêmes ; ainsi l’ouvrage a jailli comme un phénomène divin laissant place seulement à la seule vérité.
Charlotte Salomon Vie ? ou Théâtre ? est un monologue puissant, un témoignage sur le XXème siècle, marqué des événements violents qui ont bouleversé l'humanité, des traumatismes et du racisme qui ont suscité dans la vie et l’œuvre de cette jeune artiste une dénonciation de la cruauté et de la violence bestiales de notre histoire récente. Celle-ci nous montrera avec quelle force la mémoire historique peut être ravivée par la couleur.

Ce projet est une production du collectif Alternance Théâtre et de la Compagnie française Les Bouffons du Soleil en coréalisation avec le Théâtre de La Tournelle à Orbe - Suisse.

Soutenu par la Mairie de St. Jean du Gard en France, Charlotte Salomon Vie ? ou Théâtre ? a fait partie de la programmation du Festival La Fête des Théâtres à St. Jean du Gard en août 2012 et il a été programmé pour le Festival d’Avignon 2012 au Théâtre L’Esperluette du 7 au 28 juillet. L’auteur Anne-Marie Cellier a reçu pour ce texte la Bourse à l'écriture de la Région Languedoc-Roussillon, en France 2010.

DISTRIBUTION
Mise en scène
CLAUDIA SALDIVIA VEGA

Avec
SWAN STAROSTA

Chant
CHRISTINE JORDAN

Voix Off
FLORIENT AZOULAY DE BONO

Création costumes
CLAUDE CHABLOZ

Création scénographie
SHIGERU KURIYAMA

Interprétation et Composition musicale
FANNY BALESTRO

Création audiovisuelle
PAULINA COSTA

Direction technique
SIMON JOBIN

Photographies
RAINER SOHLBANK

Vidéo

Charlotte Salomon Vie ? ou Théâtre ?

Présentation